COMMENT PRESERVER SES DEFENSES IMMUNITAIRES

Ostéo fluidique | Ostéo énergétique | Reiki | Réflexologie plantaire | ...

COMMENT PRESERVER SES DEFENSES IMMUNITAIRES

NI POUR NI CONTRE, JUSTE FACTUEL  

Que dit la médecine traditionnelle chinoise sur cette « potion magique » que certains veulent dispenser à chaque individu sur cette terre.

Je vais vous donner deux pistes de réflexion pour alimenter la mémoire centrale de votre ordinateur et que vous puissiez en pleine conscience prendre la bonne décision.

Depuis les temps les plus reculés, dans les livres fondateurs de la MTC, il est dit qu’il faut absolument éviter de tonifier un organisme pendant la phase ascendante et le plateau d’une maladie quelle quel soit, et pour ce qui nous intéresse ici, d’une « attaque externe ».

Quand une perversité externe nous agresse (sous-entendu le microbe, le virus, la bactérie…), trois solutions s’offrent à l’organisme :

-Si les défenses immunitaires sont puissantes, les barrières de défense empêchent toute pénétration de l’intrus.

-Mais, « l’intelligence » de notre corps peut accepter la pénétration de l’agent pervers, et à l’insu de notre plein gré, sans aucun symptôme apparent, l’organisme analyse, se reprogramme, s’adapte. Nous sommes asymptomatiques à ce moment-là et bien sûr non contagieux. Quand cela se produit pour une masse d’individus, on appelle cela « l’immunité collective », une autovaccination de masse en quelque sorte.

-Troisième cas de figure : nous sommes fatigués, épuisés, stressés, sous l’emprise de la peur, de l’inquiétude, du désespoir. Nous attirons littéralement le virus et favorisons sa multiplication (charge virale). L’organisme en mode « auto-défense » essaye de repousser l’attaquant. Les symptômes qui apparaissent sont les révélateurs de cette lutte : douleurs musculaires, craintes du Vent ou du froid, fièvre par ou sans transpiration…

     Ces différents signaux qu’émet l’organisme sont en quelque sorte positifs, car en cas de faiblesse extrême du corps, le Vent (sous-entendus le virus), peut pénétrer directement au plus profond de celui-ci et peut précipiter l’échéance fatale chez une personne porteuse de plusieurs facteurs de comorbidité.

     A cette étape, il ne faut surtout pas prendre de « Doliprane » qui ne ferait qu’occulter les symptômes signaux d’alarme. C’est un peu comme enlever les armes à une armée qui se fait agresser.

     Mais on peut certainement baisser le nombre d’attaquants, « la charge virale » par une multitude de médicaments, de molécules qui ont fait leurs preuves depuis des millénaires en Chine : Artémisia et bien d’autres plantes encore.

     CE QU’IL NE FAUT SURTOUT PAS FAIRE : C’est tonifier l’organisme pendant le début de cette bataille ou pendant sa phase « plateau ». Prendre des corticoïdes, de la Vit. C , du ginseng et autres à ce moment-là, surtout si l’organisme est affaibli, risquent tout simplement d’augmenter la charge virale !

     On reconstituera l’organisme que dans la phase descendante de la maladie ou quelques jours après. Le problème est que le « vaccin » peut être assimilé à un produit tonifiant !

     Prenons par exemple une hyper multiplication cellulaire d’origine inflammatoire. Pour maintes raisons (corps trop faible ou attaquants trop nombreux) le corps finit par s’affoler : une hyper multiplication cellulaire anarchique se met en place et c’est ce qu’on appelle une cellule cancéreuse. C’est le schéma type d’une cancérisation.

     Dans le cas qui nous intéresse ici, nous parlerons d’une hyper multiplication virale qui n’ayant pas le temps de « s’adapter » risque de générer une mutation anarchique. C’est l’apparition de nouveaux variants qui peuvent dans certains cas être bien pire que les précédents.

     Faire une vaccination de masse pendant la progression d’une grippe saisonnière normale (fin d’hiver, début du printemps), c’est jouer aux « apprentis sorciers ».

     On pourrait concevoir qu’en amont de l’apparition d’une épidémie, ce type de vaccination puisse être efficace pour endiguer et cantonner le futur virus. C’est ce qui a toujours été fait depuis des dizaines d’années. MAIS SURTOUT PAS PENDANT.

 

     Une autre approche de la MTC qui nous aidera à nous créer de nouvelles connexions neuronales. Nous avons à notre disposition plusieurs outils de diagnostic, plusieurs modélisations pour mieux comprendre l’évolution d’une pathologie.

     Je citerai la « théorie des six divisions » qui nous fait comprendre comment un simple virus, selon l’état d’équilibre de la personne peut « pénétrer » de plus en plus en profondeur et être à l’origine d’une gastro-entérite, d’une péricardite ou d’un rhumatisme articulaire aiguë…

     Une autre méthode d’approche est celle que nous nommons les « quatre couches » de protection du corps. La couche la plus profonde est celle dite « du sang ». C’est la plus dangereuse.

     Je ne suis pas forcément anti-vaccin. Bien avant le moyen-âge, c’est bien les Chinois qui ont inventé le principe de la vaccination pour agir sur la variole.

     Mais je me pose la question suivante : un vaccin n’est pas fait en sous-cutané. L’aiguille va jusqu’au muscle, là où se trouve un important réseau de capillaires sanguins. Or, tout le contenu de la seringue va dans cette « couche profonde ». Elle va se disperser dans le réseau sanguin et transiter au niveau du foie qui est un filtre à sang.

     En MTC, nous parlons d’énergie avant l’organe. C’est la même problématique que pour les OGM. L’énergie du Foie est confrontée à quelque chose de tout à fait nouveau. Jusque-là, l’organisme avait pu s’adapter « aux vaccins d’avant ». Mais là, il s’agit d’une nouvelle thérapie qui ne devrait pas porter le nom de « vaccin ». Car ce n’est pas un vaccin traditionnel.

     L’énergie du Foie en MTC est entre autres le centre du « rejet ». Quand un puissant intrus vient l’envahir via l’énergie du Sang, s’il n’a pas de force, ni les armes pour le phagocyter, il va tout d’abord essayer de le rejeter par la peau. Cet état peut être à l’origine d’éruptions majeures, un eczéma puissance dix, surtout au printemps qui en MTC est « la saison du Foie ».

     Mais si l’énergie de cet organe est déjà déficiente, il ne pourra pas faire face à ce nouveau « variant artificiel » qui touche au fondement même du fonctionnement de notre organisme, à savoir pour les modernes, le couple ADN-ARN. L’organisme risque alors de « s’affoler ».

     En MTC, nous disons que « les tendons sont à mettre en relation par l’énergie du Foie et que les yeux sont l’ouverture du Foie ». C’est pour cela que dans les effets secondaires post-vaccinaux nous trouvons des symptômes de cécités, de paralysie faciale, de tremblement de tout l’organisme.

     L’énergie du Foie se met en mode « cocotte-minute ». Et c’est le déclenchement de cas d’hypertension majeur, de cardiopathie.

     Le Foie ayant un rôle fondamental : à l’instar du Cœur, celui de faire circuler le sang dans tout le corps. S’il se « dérègle », ce sont les stagnations qui apparaissent. C’est ce qu’on appelle une thrombose.

     Brefs, de très nombreux dégâts collatéraux peuvent ainsi apparaître. Et tout cela par méconnaissance, ou manque de confiance en la capacité incroyable de notre organisme à s’adapter ou à s’autoguérir en permanence.

     C’est ce que j’enseigne depuis plus de quarante ans au travers des méthodes de prévention dites Yang Sheng Fa, « nourrir la vie », qui partent toutes de l’axiome de base que j’ai fait mien : « le corps n’a pas été construit pour tomber malade, mais pour s’autoguérir en permanence ».

     Bref, si vous me posez la question : « Est-ce que vous allez vous faire vacciner ? ».

     Je compare cette situation à un pistolet à barillet de douze coups par une seule balle qui tue. Évidemment vous avez onze chances de vous en sortir indemne. Mais rapportés à une vaccination mondiale, les chiffres mortifères risquent d’être catastrophiques.

     Pour ma part, j’ai décidé de faire confiance à mon corps et je n’ai jamais aimé jouer à la roulette russe.

 

article de Jean PELISSIER

Partagez et suivez nous :
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Vous aimez le blog ? S'il vous plait partagez :)